Les qualités mentales en trail

Le développement des qualités mentales en trail prend de plus en plus de place dans l’entraînement des coureurs. Souvent délaissé au départ, ce paramètre de la performance attire de plus en plus l’attention des trailer.

Les différentes qualités mentales en trail

J’ai retenu 7 qualités indispensables dont nous allons parler aujourd’hui :


Motivation : faire plus facilement les choses, faire des efforts plus longtemps, surmonter les échecs. La motivation est un ingrédient du bonheur et de notre performance. La motivation est composée de 6 ingrédients et il faut que tous les voyants soient au vert pour chaque ingrédient.

Connaissance de soi : comprendre son propre fonctionnement ce qui nous stimule ou à l’inverse ce qui nous bride. Très important de se rapprocher d’un coach qui va chercher à comprendre votre fonctionnement plutôt que d’imposer une méthode. La construction du soi se fait grâce à notre vécu passé et nos expériences plus ou moins douloureuses de la vie.

Combativité : La combativité reflète l’ardeur, la persévérance, la ténacité, la vaillance, le courage… Ce désir de vaincre est un réel moteur qui pousse les athlètes à progresser. La pratique de la compétition et le contact avec les autres athlètes incitent les sportifs à donner le meilleur d’eux-mêmes, à s’adapter, à innover.

Confiance en soi : c’est la représentation que l’individu a de ses capacités et de ses ressources. Ingrédient indispensable pour une pratique saine : éviter le surcroit et le déficit.
Si il y a un manque : prendre conscience des compétences, identifier les axes d’améliorations, prendre conscience de l’acquisition des nouvelles compétences.
Si il y a un surcroit ; prendre conscience de la surconfiance, identifier les axes d’amélioration.
Attention à ne pas confondre avec l’estime de soi qui est un représentation que l’individu à de lui-même dans sa globalité.

Concentration : la concentration est un tunnel dont on sort dès que l’on n’est plus dans le présent et attaché à la réalisation d’une tâche.
Inscrire avec le sportif tout ce qui doit être dans le tunnel et ce qui ne doit pas y être.
C’est un paramètre très important en trail car risque de chute (blessures, pertes de temps, choc, diminution de la confiance), risque de se perdre (perte de temps, énervement, variation de fc…), risque d’oublier des choses au ravitaillement (ne pas changer de chaussettes augmente le risque d’ampoule)

Gestion du stress : il existe deux types de stress le bon et le mauvais stress. L’objectif est double activer le bon stress et désactiver le mauvais stress. Le mauvais stress est responsable de la perte du plaisir, il paralyse les capacités et diminue donc la performance.

Gestion des émotions et de l’énergie : elles peuvent être positives ou négatives, porteuse de plaisir ou de déplaisir, de bien être ou de mal être, elles gouvernent les actions et notre pratique. Elles nous permettent d’augmenter ou diminuer notre sensation d’énergie.

Vous souhaitez en savoir plus sur la préparation mentale en trail ? Téléchargez notre formation.

 Et si vous souhaitez commander une formation trail à distance c’est ici.

Add Your Comment