Débuter en course à pied

Depuis quelques années la course à pied à pris un essor considérable dans le monde du sport français. C’est la discipline la plus pratiqué en France avec plus dix millions de runners. Chaque jour de nombreuses personnes commencent à débuter en course à pied. Mal s’entraîner peut augmenter le risque de blessure, voir tendre vers le surentraînement. Je vais vous donner 5 conseils indispensables pour progresser lorsque l’on débute.

1- La progressivité

Pour durer en course vous devez augmenter progressivement la fréquence de vos entraînements. Si au début vous allez sentir le besoin de courir tous les jours, attention à ne pas se “surentraîner”. Commencez par deux séances par semaine sur un mois en augmentant la durée de vos sorties. Pour des pures débutants vous pouvez alterner des phases de marche et de course. Lors du second mois tu pourras rajouter une séance hebdomadaire.

Exemple : alterner 4′ de course / 1′ de marche 6 fois, soit une séance de 30′

2-Se fixer des objectifs

Il est important de se tracer un chemin, une route à suivre où chaque objectif peut être considéré comme une étape. Les objectifs peuvent être sportifs : une participation à mon premier 10km. Mais se fixer des objectifs de compétences est aussi important pour progresser. Améliorer sa technique, apprendre à respirer correctement, augmenter son allure.

3- Préparer son corps physiquement

Il ne faut pas se le cacher, la course à pied peut devenir traumatisante pour le corps à dose importante. Pour éviter les blessures et améliorer sa qualité musculaire, vous pouvez intégrer des séances de préparation physique dans votre entraînement. Nous proposons un webinaire à ce sujet. Renforcement, gainage, proprioception, mobilité plus rien ne vous échappera.

4- Prendre les conseils d’un pro

Tu ne sais pas comment débuter en course à pied, ou si ce que tu fais est bien ? N’hésites pas à t’inscrire dans un club, ou à faire appel à un coach formé et diplômé. Si tu n’en as pas vers chez toi je te propose de t’accompagner via ma méthode de coaching de suivi à distance.

5- Adapter son alimentation

La dépense énergétique engendré par la course devra être compensé par une alimentation saine et équilibrée. Le jour de tes séances n’hésites pas à prendre une collation vers 16h, si tu t’entraînes en fin d’après-midi. Il n’y rien de pire que de courir à la limite de l’hypo-glycémie.